DESTINATIONS EUROPE FRANCE HAUTS-DE-FRANCE PAS-DE-CALAIS

LA CITE FORTIFIEE DE MONTREUIL-SUR-MER

La ville de Montreuil-sur-Mer

Montreuil-sur-Mer est une petite ville d’environ 2000 habitants, située sur la Côte d’Opale à l’intérieur des terres, dans le département du Pas-de-Calais en région Haut-de-France. Cette ville n’a de « mer » que son nom car elle n’est pas située en bordure de mer !

Mais pendant longtemps Montreuil-sur-Mer fut une ville portuaire, installée sur un promontoire dominant le fleuve de la Canche, à 10 km d’Étaples où celui-ci se jette dans la Manche. L’embouchure de la rivière Canche était suffisamment large pour permettre aux navires de venir jusqu’à Montreuil.

Montreuil-sur-Mer n’est pas une ville qui se visite comme les autres, c’est avant tout une ville qu’on flâne. On se laisse porter par le vent dans ses différentes ruelles, dont certaines sont plus anciennes que d’autres, ou plus surprenantes que d’autres comme celle d’Henguinehaut qui fait à peine un mètre de largeur et que l’on appelle « venelle », ou plus photogénique comme notamment la cavée Saint-Firmin.

La venelle d’Henguinehaut tout à gauche du bâtiment blanc

Tout comme la venelle du Clape-en-bas, la cavée Saint-Firmin est l’une des rues les plus pittoresques de Montreuil. Pentue à 12 % et pavée, bordée de maisons anciennes, elle donne envie de se faire photographiée. Cette rue servit de décors aux différentes adaptations cinématographiques du roman les Misérables. Victor Hugo, qui fut de passage dans la ville en 1837 s’en inspira dans une partie de son célèbre roman.

Maison ancienne juste à la sortie de la Cavée Saint Firmin
Maison ancienne juste à la sortie de la Cavée Saint Firmin

A Montreuil, on déniche par-ci par-là, des maisons a colombages, des commerces anciens, des statues portant la mémoire des anciens combattants et ornant les petites places. La ville possède une âme.

Place de Darnetal
Place de Darnetal

L’église abbatiale Saint Saulve et la chapelle Saint Nicolas, d’architecture gothique, bordent la place Gambetta révélant toute leur splendeur dans des édifices datant du XIè siècle pour la première et du XVè siècle pour la seconde. Même si le tremblement de terre de 1467 les détruisit entièrement ou presque, elles furent reconstruites dès le XVIè siècle pour leur redonner toute leur importance.

Cette place abrite également l’Hôtel Dieu, accolé à la chapelle Saint Nicolas. Il fut fondé au début du XIIIème siècle afin d’y accueillir les pèlerins et les malades et garda sa fonction d’hôpital jusque dans les débuts des années 90. Il est aujourd’hui transformé en hôtel restaurant, le Best Western Hôtel Ermitage.

De gauche à droite : la chapelle Saint-Nicolas, l’église Saint Saulve, la mairie de Montreuil
Eglise abbatiale Saint Saulve
L’Hôtel Dieu et la chapelle Saint-Nicolas
La chapelle Saint-Nicolas

Les remparts

Puis au détour d’un chemin, on tombe sur une petite rue menant aux remparts. Une promenade y est aménagée tout le long proche de la bordure, sans protection au dessus du vide. Je vous recommande donc une attention particulière à l’égard de vos enfants.

La verdure les entourant nous accueille comme un havre de paix, une source d’énergie nouvelle, puissante, qui nous ressource et nous incite à flâner davantage. Ou alors, pourquoi ne pas se poser sur un banc, tout simplement pour lâcher prise, tout en admirant la vue sur la campagne environnante, les prairies et les champs, et la ville basse ?

La promenade le long des remparts
Les remparts
Vue sur la ville basse
Vue sur la campagne
Les remparts

Il règne sur ces lieux un calme absolu, contrastant avec le nombre de personnes qui s’y baladent ; un peu comme si chacun respectait ce silence, pour en apprécier cette nature environnante, avec cette envie de s’énivrer avec. Un silence que seuls les oiseaux osent perturber.

D’ailleurs, ce joli Faucon Crécerelle que nous croisons au bout d’un rempart, semble lui aussi perdu dans son silence, contrairement à tous ses congénères. Il scrute tantôt l’horizon, tantôt le sol, sans doute à la recherche d’un quelconque repas à se mettre sous le bec ! Je prends quelques instants pour immortaliser ce joli moment.

Des promeneurs, intrigués par mes prises de vues au bord du rempart, s’arrêtent à leur tour et découvrent le bel oiseau. Puis au bout de quelques minutes et de plusieurs attroupements devant lui, il décide de prendre tranquillement son envol, lassé de prendre la pose devant toutes ces paires d’yeux qui le regardent.

Faucon Crécerelle, photo prise à 400mm

La Citadelle

Ces remparts, d’une longueur d’environ 3 kilomètres, nous emmènent jusqu’à la citadelle, déclarée monument historique depuis 1926.

La citadelle est un vaste édifice polygonal, en forme d’étoile, dont l’entrée principale, encadrée par deux demi bastions, fait face à la ville. Au moyen âge, l’accès a la citadelle était défendu par un pont levis à flèches.

Dans l’enceinte de la citadelle, on peut apercevoir une machine de défense médiévale, le tir à la bricole. C’est une machine constituée d’un balancier au bout duquel est attachée une poche dans laquelle on mettait des projectiles que l’on balançait dans le camp ennemi.

Vue générale sur la citadelle
Entrée de la citadelle
La citadelle
Le tir à la bricole

Outre son intérêt historique, la citadelle abrite aujourd’hui un musée, et elle est  déclarée Site d’Intérêt Communautaire NATURA 2000 Directive Habitats.

Le site de la citadelle fait partie d’une vaste étude environnementale afin de préserver la biodiversité en agissant en faveur des chauves-souris, mais aussi pour préserver les sites et les paysages afin de mieux les prendre en compte dans les aménagements.

Les remparts de Montreuil représentent un lieu idéal d’hibernation pour de nombreuses espèces de chauves-souris rares et menacées.

Tarifs d’entrée : Adulte 6 euros – Etudiant, -18 ans et +65 ans 4 euros – Gratuit pour les -12 ans

Au niveau de la Tour de la Poterne, nous descendons par curiosité et atteignons le bas des remparts. A partir de là, il est possible d’effectuer une randonnée par le chemin qui contourne la citadelle et les remparts, tout aussi verdoyant que celui du haut.

Tour de la Poterne
Tour de la Poterne
Chemin de randonnée en bas des remparts

Nous remontons et terminons notre ballade le long des remparts par le côté sud-ouest, d’où l’on peut apercevoir au loin la Chartreuse de Neuville, un grand monastère situé juste après la sortie de la ville à Neuville-sous-Montreuil.

La Chartreuse de Neuville

La Chartreuse de Neuville se situe à environ 15 minutes du Touquet et à 3 minutes de Montreuil. Ce fameux monastère cartusien de 18000 mètres carrés que l’on nomme la Chartreuse Notre-Dame des Près, a été fondé au XIVè siècle.

Alors pourquoi ne pas partir à la découverte de l’histoire de la vie des Chartreux et de cet édifice exceptionnel ? L’accès à l’intérieur du monastère ne peut se faire qu’en visite guidée tandis que la visite des jardins de la Chartreuse et de l’exposition est libre.

La Chartreuse de Neuville dans la campagne environnante

Adresse : La Chartreuse de Neuville – 1, allée de la Chartreuse – 62170 Neuville-Sous-Montreuil

Contact : par téléphone au 03 21 06 56 97 ou par mail à association@lachartreusedeneuville.org

Tarif : Adulte 10 €, jeune de 8 à 14 ans et étudiants 5 €, gratuit moins de 8 ans

Durée : 1 heure

Langues : Français uniquement

Plan de ville de Montreuil-sur-Mer

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top