ARCHIPEL DES ACORES DESTINATIONS EUROPE PORTUGAL SAO MIGUEL

LE VILLAGE DE FURNAS ET SON FAMEUX « COZIDO DAS FURNAS » CUIT A LA VAPEUR DU VOLCAN

A force d’en avoir entendu parler de ce « cozido », nous n’avions qu’une idée en tête en arrivant sur l’île de São Miguel : goûter ce fameux pot au feu cuit à la chaleur du volcan, le Cozido das Furnas ! Et le seul endroit où on peut le goûter c’est à Furnas.

Le village de Furnas

Furnas est un petit village d’environ 1500 habitants, situé au centre de l’île de São Miguel dans l’Archipel des Açores, et dont l’activité volcanique est encore bien présente. Le volcan sommeille, mais les sources d’eau chaude et les geysers sont bien là. La dernière irruption remonte à l’année 1630 !

Le village de Furnas

Lorsqu’on arpente les ruelles du village de Furnas l’odeur du soufre est omniprésente, surtout dans la zone des habitations et des Caldeiras au fond du village. Je me demande comment font les habitants pour réussir à vivre ici, vu l’odeur qui y règne. Le soufre a cette odeur particulière qui me fait penser à des œufs pourris ou à des égouts. En gros, ça sent mauvais !

Mais c’est un village thermal dont les eaux ont d’excellentes propriétés, donc ça doit certainement peser dans la balance par rapport à l’odeur.

Au niveau des Caldeiras, vous verrez facilement des zones encadrées par un petit muret où le sol est jonché de minis cratères. Des vapeurs soufrées s’y échappent, et les bouillons de l’eau à la surface du sol sont bien visibles.

Les Caldeiras

Il ne faut pas hésiter à s’aventurer le long des rues, pour dénicher par ici une fontaine ou par là un petit ruisseau à l’eau peu profonde et cuivrée. Si vous trempez votre main dans l’eau vous vous apercevrez qu’elle est chaude. Mais aucun risque de se bruler en dehors des zones encadrées.

Côté commerces, une petite boutique d’artisanat est située dans cette partie du village (qui est principalement constituée d’habitations), et vous permettra de déguster des liqueurs locales, tandis qu’un vendeur ambulant vous vendra des épis de maïs cuits dans un de ces cratères d’eau bouillante.

Le Jardin Da Courela

On trouve également des fumerolles au niveau du jardin public de Furnas. A certains endroits, des fumées s’échappent du sol, entre les fissures de la terre.

En remontant la rue où se situent les caldeiras, un petit chemin pavé longeant la route nous amène dans ce petit jardin un peu en hauteur, d’où vous aurez une vue générale sur les caldeiras et les fumerolles du village.

Le chemin menant au jardin
Le jardin Da Courela

Il y a une petite rivière qui longe toute cette végétation buissonnante de bruyères et de fleurs. Le cadre est vraiment bucolique.

Ce petit jardin n’a rien d’exceptionnel, mais il est joliment mis en avant par cette nature environnante, et vous aurez de jolies vues sur les paysages de Furnas. Toute cette nature verdoyante contraste avec le blanc des fumerolles, ce qui donne des paysages magnifiques.

Le temps était nuageux ce jour là, mais cela n’enlève rien à la beauté des lieux.

Vue sur le village et les fumerolles à partir du jardin
La rivière longeant le jardin
Paysage de Furnas à partir du jardin

Le lac de Furnas

A la sortie du village, vous trouverez le lac de Furnas. La première route à droite vous mènera à une petite plage aménagée, au nord, avec une buvette et d’autres fumerolles, la plupart plus petites que dans le village, mais toutes aussi odorantes ! Un chemin aménagé vous permet d’observer en toute sécurité les bouillonnements et les petits geysers.

Le lac de Furnas
Détente près du lac
Ne sont-ils pas mignons ces canards de Barbarie ?
L’entrée des geysers et fumerolles

Le lac est l’occasion d’une jolie randonnée. Un circuit d’environ 10 kms permet d’en faire le tour. Un peu plus loin sur la rive droite, vous trouverez une zone de pique-nique dans un espace boisé.

Le Cozido das Furnas

Dans la zone des caldeiras à côté du lac, parmi les fumerolles, des trous sont creusés dans le sol afin d’y cuire le fameux plat local, le Cozido. C’est le repas le plus pittoresque que vous pourrez goûter aux Açores !

Ce pot au feu à la portugaise est une spécialité locale à base de porc, boeuf, poulet, chorizo, boudin noir, chou, pommes de terre, carottes et patates douces. Il est confectionné par les restaurants qui disposent délicatement tous les ingrédients dans des marmites, puis les amènent sur le site. Celles ci sont fermées par un couvercle et recouvertes d’un linge blanc et sont ensuite plongées dans des petites cavités dans le sol puis recouvertes de terre.

Emplacements à Cozido près des geysers
Emplacements pour le Cozido

La cuisson se fait à la vapeur volcanique pendant environ 6 à 7 heures. Chaque restaurant place alors un petit écriteau avec son nom sur le petit monticule de terre, afin de reconnaitre sa marmite.

C’est un plat très prisé par les locaux qui peuvent également loué un emplacement. Ils préparent et viennent déguster leur plat en famille le dimanche dans la zone de pique-nique où le cadre est très agréable.

Si vous voulez observez un peu comment cela se déroule, vous pouvez venir le matin un peu avant 11h30, à l’heure ou les restaurateurs viennent chercher leur marmite. Puis, si vous avez réservé votre cozido au minimum la veille, vous pourrez suivre les restaurateurs jusqu’à leur restaurant pour le goûter !

Enlèvement de la marmite
Transport du Cozido jusqu’au restaurant

Plusieurs restaurants proposent ce plat local. Pour notre part, nous l’avons goûter au restaurant Tony’s, où nous avions réservé la veille. Il est moins cher qu’au Terra Nostra, mais tout aussi délicieux ! Et le plat était super bien servi !

Le restaurant Tony’s
Arrivée du Cozido au restaurant
Le Cozido Das Furnas

Alors quel intérêt me direz vous à part le côté original de la cuisson ? Et bien le goût ! Le soufre apporte quelque chose en plus, une légère saveur différente au plat. Et cela se sent surtout sur le chou. C’est l’aliment qui marque le plus. J’ai trouvé le goût très sympathique, très bon même, mais malgré tout, sur la fin de mon assiette j’ai commencé à saturer sur ces saveurs soufrées !

Le parc Terra Nostra et ses sources d’eau chaude

Ce parc se situe dans la seconde partie du village, là où sont concentrés les restaurants et les hôtels, rue Padre Jose Jacinto Botelho sur la route principale EN1-1A, en dehors de la zone des caldeiras.

Il est constitué d’un jardin botanique, d’un hôtel de luxe du même nom et d’une zone avec un très grand bassin d’eau thermale et deux jacuzzis dont les jets de la source jaillissent à une température comprise entre 35 et 40 degrés. Le parc est ouvert de 10h à 18h et il vous en coutera 8,00 euros l’entrée, sauf pour les résidents de l’hôtel qui ont un accès gratuit. Ce parc fera l’objet d’un article à part.

Le bassin thermal du Terra Nostra

Les sources d’eau chaude « Poça da Dona Beija »

Elles se situent rue Lomba das Barracas, presqu’à la sortie du village. Nous ne les avons pas visitées car nous avons testées celles du parc Terra Nostra. Mais si je peux vous donner un conseil, tentez de venir tôt car le petit parking devant est très vite saturé et il y a un manque de place pour se garer. C’est aussi une des raisons pour laquelle nous ne les avons pas faites. Il était plus facile pour nous de se garer proche du Terra Nostra, puis nous pouvions aussi faire le jardin botanique par la même occasion.

L’ eau thermale est à 39 degrés, et l’entrée coûte 6,00 € par adulte, et 4,00 € pour les moins de 6 ans. L’établissement est ouvert de 7h à 23h même le dimanche, ce qui très appréciable pour se détendre le soir lorsque l’on a fait une randonnée en fin de journée. Prévoir néanmoins un vieux maillot de bain car l’eau ferrugineuse laisse des traces orangées.

3 thoughts on “LE VILLAGE DE FURNAS ET SON FAMEUX « COZIDO DAS FURNAS » CUIT A LA VAPEUR DU VOLCAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top